Tips for life, tips for tech

Aux termes techniques de pose employés par le couvreur s’ajoutent des appellations de tuile à sceller ou à emboîtement qui servent à la finition, à la décoration et à l’étanchéité des toitures. Voici le vocabulaire principal pour mieux comprendre le langage de l’architecte, du constructeur ou du couvreur.
    Arêtier : tuile pour habiller la ligne saillante formée par l’intersection de deux pans de toiture.
    Brisis : c’est la partie inférieure d’une toiture en combles à la Mansart.
    Cabrons : sur-chevrons de bois de profil trapézoïdal qui permet la création d’ondes sous revêtement souple. (expl : rouleau de goudron)
    Chanlatte : latte de bois biseautée, clouée sur les chevrons en rive d’égout de la toiture qui compense l’épaisseur de tuile qui manque au premier rang (le basculement). Elle peut être remplacée par un double liteau.
    Chatière : tuile destinée à la ventilation de la couverture et des combles.
    Coffine : (ou cofine) tuile cintrée dans le sens de la largeur.
    Doublis : double rang de tuiles, posé sur la chanlatte, qui compose la rive d’égout de la toiture. Appelé aussi battellement.
    Egout : bord inférieur d’un versant équipé souvent d’une gouttière.
    Faîtière : tuile demi-ronde ou angulaire qui recouvre la panne (poutre) horizontale, dite «faîtière», placée à la jonction des deux versants d’une toiture.
    Gambardière : tuile cintrée en creux dans le sens de la largeur.
    Gauche : tuile incurvée en longueur sur son bord gauche, dite “gauche à gauche” ou droit, dite “gauche à droite”.
    Gironnée : tuile trapézoïdale pour la réalisation de tourelles, de tour ou de dôme.
    Lanterne : chapeau de ventilation qui finit une prise d’air, un évent…
    Liteau : baguette de bois clouée sur les chevrons qui reçoit les ergots de la tuile, communément appelé « latte à tuile ».
    Noue : tuile qui recouvre l’arête rentrante entre deux pans de toiture.
    Pendante : tuile cintrée dans le sens de la longueur.
    Poinçon : élément de terre cuite décoratif qui couronne le point de rencontre d’un faîtage et des arêtiers, des arêtiers entre eux s’il n’y a pas de faîtage, ou le sommet d’un comble conique.
    Pureau : partie visible de la tuile qui est entièrement mouillée par l’eau de pluie. Il correspond à l’espacement des liteaux.
    Rive : limite latérale, inférieure ou supérieure d’un versant de toiture. “Gauche” ou “droite” désigne une tuile qui recouvre le bord gauche ou droit de la charpente.

Comments on: "Le vocabulaire du couvreur" (3)

  1. Ruth Witts said:

    Je n’ai pas trouvé tous ce que je voulais, comme “noquets” et solin par example

  2. I didn’t find all I needed like “noquets” for example

    • Yeah! said:

      This list is obviously incomplete because I collected based on what I found. I’ll consider update it. Thanks for your input!

Reply in English

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

Tag Cloud

%d bloggers like this: